Archive for the ‘Sport’ category

Sélectionneur des éléphants de Côte d’Ivoire : and the winner is… Sven-Göran Eriksson

29 mars 2010

Sven-Göran Eriksson, le nouvel entraîneur des éléphants

Enfin, Anoma et ses amis de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) ont décidé de libérer les ivoiriens qui auront été tenus en haleine un mois durant. Hier dimanche 28 mars 2010, le nom fétiche a été dévoilé : il s’agit du suédois Sven-Göran Eriksson, qui a été recruté pour conduire les éléphants de Côte d’Ivoire à la coupe du monde de football qui se déroulera en juin prochain en Afrique du Sud.
Le curriculum de l’élu
Sven-Göran Eriksson est né le 5 février 1948 à Torsby dans le comté de Värmland en Suède. Comme joueur, il s’est illustré dans les divisions suédoises inférieures, au KB Karlskoga et au Degerfors IF, avant de devoir prendre une retraite prématurée suite à une blessure au genou en 1975. Il devient alors entraîneur adjoint puis entraîneur de Degefors, faisant passer cette équipe de la troisième à la première division en trois ans.
Il devient en 2001 le premier étranger à être nommé sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, ce qui donne lieu dans les tabloïds (presse à scandale) à de violentes réactions. Malgré des résultats mitigés à la coupe du monde de 2002 et au championnat d’Europe 2004, il reste sous contrat avec la fédération anglaise jusqu’en août 2006, soit la fin de la Coupe du Monde 2006.

Sven-Göran Eriksson

Le 26 juin 2007 , il est nommé entraineur de Manchester City, puis après 1 an d’inactivité, il devient sélectionneur de l’équipe nationale du Mexique le 3 juin 2008, à la place d’Hugo Sanchez, remercié en mars. Enfin le 2 avril, il est remercié de son poste de sélectionneur mexicain, par manque de résultats. En juillet 2009, il devient Manager général de Notts County Football Club équipe anglaise alors en 4ème division. Suite a des désaccords avec la nouvelle équipe dirigeante, il démissionne le 12 février 2010.
Mes inquiétudes
La première, vous la devinez, c’est que le nouveau sélectionneur des éléphants n’a pas une bonne expérience au niveau international. En effet, après son coup d’éclat en Suède dans les années 1980, ses interventions en Angleterre et au Mexique n’ont pas été des plus brillantes. Il a même été remercié du Mexique pour insuffisance de résultat. Je me demande bien si le groupe ivoirien lui permettra de faire des miracles, quand on sait les problèmes qui le minent, en dehors des réglages purement footbalistiques à faire.
Secundo, la lettre de mission de Ericksson me semble pour le moins vague : on parle d’assurer une « participation honorable » à la Coupe du monde. Mais que signifie cela ?
En tous cas, moi, je fais partie de ceux qui doutent fortement que les éléphants puissent, surtout avec cet entraîneur, faire quelque prouesse à cette compétition de haut niveau. Il n’y a qu’à considérer le temps de préparation qu’ils auront avec leur nouvel entraîneur.
K@rl
Blogueur africain

Publicités

La Côte d’Ivoire au mondial 2010 : chronique d’un échec bien préparé !

13 mars 2010

Jacques Anoma, Président de la FIF

Aujourd’hui, nous sommes à jour J-89, et toutes les 32 équipes qualifiées pour la coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud se préparent activement. Toutes… sauf peut-être une !

En effet, la Côte d’Ivoire en est encore à se demander qui prendra les rênes de son équipe pour la conduire (à l’abattoir) en Afrique du Sud. Depuis la débâcle de Cabinda où s’est tenue la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce n’est que le 27 février 2010 que la décision de se séparer du franco-bosniaque Vahid Halilodzic a été rendue publique. Et depuis lors, rien concernant son remplacement. Au lieu de cela, le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Monsieur Jacques Anoma, prend son temps comme s’il était question du recrutement à un nouveau poste dans une entreprise (un poste dont on a pu se passer jusque là). Aux dernières nouvelles, la « short list » d’Anoma comporterait désormais deux noms : ceux du français Philippe Troussier, ancien sélectionneur de Côte d’Ivoire, et du néerlandais Guus Hiddink.

Mais, encore une fois, je crois que les ivoiriens sont bien trop passifs par rapport à ce qui se passe pendant la préparation de la coupe du monde 2010. Et ce sont les mêmes qui vont pleurer, se lamenter et lancer des imprécations lorsque leur équipe aura fini de se faire humilier. Comment peut-on laisser faire de telles incongruités à la tête d’une fédération dite importante pour tout un pays ?

Tout d’abord, la décision du limogeage de Monsieur Halilodzic aurait dû tomber dès le lendemain de la défaite contre l’Algérie, c’est-à-dire dès le 22 janvier 2010. Au lieu de cela, c’est longtemps après (plus d’un mois après), certainement pour « soudoyer » les esprits de ceux qui l’attendaient à un plateau télévisé pour s’expliquer sur l’aventure cauchemardesque des éléphants en Angola, que la décision est prise.

Secundo, dans une situation où les jours sont comptés et où les matchs de préparation sont très importants, peut-on se permettre d’annoncer qu’on se sépare de son entraîneur sans avoir au préalable trouvé un remplaçant ? Au lieu de cela, la Côte d’Ivoire est allée se faire battre contre la Corée du Sud (2 – 0). Drôle de façon de forger la confiance des joueurs pour aller affronter le Brésil et le Portugal !

En un mot comme en mille, je dirais que s’il était possible, j’aurais souhaité que la Côte d’Ivoire n’aille pas à cette Coupe du monde, parce qu’on le voit déjà, ce sera une autre humiliation à la face de toute la planète. Mais, comme l’argent est plus important que l’honneur des peuples en ce monde où les finances tiennent la vie des hommes, je prédis que nous allons assister impuissant à des moments de déshonneur, grâce à une fédération qui manque de cohérence dans ses décisions. Vraiment dommage !

Bon, voilà, j’ai fini de cracher mes vérités. Maintenant j’attends vos réactions.

K@rl

Bloggeur africain

L’Egypte remporte sa troisième CAN d’affilée

31 janvier 2010


Les Pharaons égyptiens ont marqué définitivement l’histoire du football africain en remportant leur troisième Coupe d’Afrique des nations d’affilée, dimanche 31 janvier, en battant la Ghana en finale (1-0).

Malgré la détermination et la domination des Black Stars, les égyptiens, disciplinés dans tous les compartiments du jeu, ont su jouer de leur expérience. Et, à la 86ème minute, contre le cours du jeu, le numéro 15 Mohamed Ghedo, délivre son équipe : les Pharaons, pour la 7ème fois (la troisième fois consécutive) sont sur le toit de l’Afrique footballistique. Chapeau à cette grande nation du football !

K@rl

Bloggeur africain

Décision de la CAF : le Togo doit payer le prix fort !

30 janvier 2010

Le comité exécutif de la CAF a décidé, ce samedi 30 janvier 2010, de suspendre le Togo pour deux Coupes d’Afrique des nations. C’est une sanction réglementaire, qui s’expliquerait par le fait qu’il y ait eu une interférence gouvernementale, ce que la CAF dit ne pas pouvoir accepter.

On se souvient que le Togo s’était retiré de la CAN 2010, en protestation à la fusillade qui avait provoqué la mort de deux membres de sa délégation, le vendredi 8 janvier 2010.

Aux premières heures de cet événement malheureux, la seule réaction officielle de la CAF a consisté à accuser les autorités du football togolais de n’avoir pas été prudentes en décidant d’effectuer le voyage par voie terrestre, sans même adresser de message de condoléances ni de compassion. Alors que normalement, dans un pays où il est possible d’organiser une CAN, il devrait être possible de se déplacer par n’importe quel moyen !

Mais la décision est tombée comme un couperet, confirmant la logique de conflit choisie par la CAF.

C’est vraiment dommage, qu’un pays africain, quel qu’il soit, ait à subir ainsi les foudres d’une organisation dont le seul intérêt, manifestement, est de s’en mettre plein les poches en organisant coûte que coûte des Coupes, au mépris de vies humaines innocentes.

D’ores et déjà, le Togo a annoncé vouloir faire appel de cette décision injuste. Mais à mon avis, sur ce coup-là, toutes les nations africaines dignes de ce nom devraient protester en se retirant d’elles-mêmes pour toutes les Coupes pour lesquelles le Togo a été suspendu. Affaire à suivre…

K@rl

Bloggeur africain