La Côte d’Ivoire au mondial 2010 : chronique d’un échec bien préparé !

Jacques Anoma, Président de la FIF

Aujourd’hui, nous sommes à jour J-89, et toutes les 32 équipes qualifiées pour la coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud se préparent activement. Toutes… sauf peut-être une !

En effet, la Côte d’Ivoire en est encore à se demander qui prendra les rênes de son équipe pour la conduire (à l’abattoir) en Afrique du Sud. Depuis la débâcle de Cabinda où s’est tenue la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce n’est que le 27 février 2010 que la décision de se séparer du franco-bosniaque Vahid Halilodzic a été rendue publique. Et depuis lors, rien concernant son remplacement. Au lieu de cela, le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Monsieur Jacques Anoma, prend son temps comme s’il était question du recrutement à un nouveau poste dans une entreprise (un poste dont on a pu se passer jusque là). Aux dernières nouvelles, la « short list » d’Anoma comporterait désormais deux noms : ceux du français Philippe Troussier, ancien sélectionneur de Côte d’Ivoire, et du néerlandais Guus Hiddink.

Mais, encore une fois, je crois que les ivoiriens sont bien trop passifs par rapport à ce qui se passe pendant la préparation de la coupe du monde 2010. Et ce sont les mêmes qui vont pleurer, se lamenter et lancer des imprécations lorsque leur équipe aura fini de se faire humilier. Comment peut-on laisser faire de telles incongruités à la tête d’une fédération dite importante pour tout un pays ?

Tout d’abord, la décision du limogeage de Monsieur Halilodzic aurait dû tomber dès le lendemain de la défaite contre l’Algérie, c’est-à-dire dès le 22 janvier 2010. Au lieu de cela, c’est longtemps après (plus d’un mois après), certainement pour « soudoyer » les esprits de ceux qui l’attendaient à un plateau télévisé pour s’expliquer sur l’aventure cauchemardesque des éléphants en Angola, que la décision est prise.

Secundo, dans une situation où les jours sont comptés et où les matchs de préparation sont très importants, peut-on se permettre d’annoncer qu’on se sépare de son entraîneur sans avoir au préalable trouvé un remplaçant ? Au lieu de cela, la Côte d’Ivoire est allée se faire battre contre la Corée du Sud (2 – 0). Drôle de façon de forger la confiance des joueurs pour aller affronter le Brésil et le Portugal !

En un mot comme en mille, je dirais que s’il était possible, j’aurais souhaité que la Côte d’Ivoire n’aille pas à cette Coupe du monde, parce qu’on le voit déjà, ce sera une autre humiliation à la face de toute la planète. Mais, comme l’argent est plus important que l’honneur des peuples en ce monde où les finances tiennent la vie des hommes, je prédis que nous allons assister impuissant à des moments de déshonneur, grâce à une fédération qui manque de cohérence dans ses décisions. Vraiment dommage !

Bon, voilà, j’ai fini de cracher mes vérités. Maintenant j’attends vos réactions.

K@rl

Bloggeur africain

Publicités
Explore posts in the same categories: Actualités, Côte d'Ivoire, J'aime pas !, Société, Sport

Étiquettes : , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

4 commentaires sur “La Côte d’Ivoire au mondial 2010 : chronique d’un échec bien préparé !”

  1. Karl Says:

    J’espère que je n’ai pas été trop dur !!!

  2. affairage Says:

    Oui, c’est dommage cette debacle de la can. J sais pas où nos joueurs et l’encadrement technique avaient la tête. Je suis pas optimiste pour la can. Mais les éléphants se donnent là où on ne les attend pas. Espérons que là , une forme de psychologie à rebours marche. L’entraineur n’a pas tellement donne le choix a Anouma. Dans ce genre de situation, des têtes doivent toujours tomber. C’est inévitable. Le fait dst de savoir, Anouma s’est-il remis en cause?
    affairage.org

  3. Moshe Says:

    Hey, guy! Guus Hindink vient de refuser l’offre de la Côte-d’Ivoire.
    Vahid Halilodzic est curieusement LE SEUL A ETRE SANCTIONNE et SUR LE TARD.
    Je pense que le président de la FIF ne sait pas exactement quoi faire parce qu’il ne connaît pas le fond du problème.
    Mais le pour le problème qui va arriver au Mondial 2010 (défaite programmée), la cause est connue: ce sont les tergiversations actuelles et le manque de solution sérieuse et vigoureuse au niveau de l’équipe nationale de Côte-d’Ivoire.
    ___________moshe______________

  4. Mohamed OUATTARA Says:

    Jacques ANOUMA manque de vision stratégique, dans la conduite de l’équipe A. Pire, ce n’est pas un homme de décision et ses tergiversations ont coûté à la Côte d’Ivoire, deux mois de salaire supplémentaires (fin janvier et fin février 2010) payés à VAHID après l’élimination des Eléphants.
    Il sait que la solution au problème des Eléphants, c’est un coach charismatique, capable de ramener nos « stars » sur terre, tout en revelant à la face du monde de jeunes talents gonflés à bloc et qui ont tout à prouver.
    Ce coach n’est autre que TROUSSIER et ANOUMA le sait pertinemment. Mais comme il n’est pas sûr que TROUSSIER menagera DROGBA, ce gros bébé capricieux, alors il hésite encore et va jusqu’à envoier DROGBA négocier avec HIDDINK. Quel autorité ce dernier aurait-il pu avoir sur un joueur à la base de son recrutement ? Pitié pour la Côte d’Ivoire et vivement que la Conférence des Présidents de club réagisse pour mettre de l’ordre à la FIF. Jacques n’est pas à la hauteur des défis du moment.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :