Niger : de sérieux doutes quant à l’agenda de la junte !

Le colonel Abdulkarim Guyoke, porte-parole du CSRD

Quasiment toute la communauté internationale a joint les mains à celles des nigériens pour applaudir la junte qui a pris le pouvoir après le coup d’Etat du 18 février 2010 à Niamey. Et pour cause : l’épisode du tripatouillage de la constitution par le Président Mamadou Tandja en vue de demeurer au pouvoir (ad vitam eternam). Surtout que les nouveaux hommes forts de Niamey ont affirmé au départ que leur souci premier est de retourner le plus tôt possible à l’ordre constitutionnel  qui avait cours avant la dérive référendaire de Tanja. Houra ! Pourrait-on s’entendre crier.

Seulement, moi, je commence à avoir de sérieux doutes à la suite de l’interview accordée par le Chef d’Escadron (ou le Commandant) Salou Djibo, nouveau Chef de l’Etat Nigérien, à Radio France International (RFI) il y a deux jours. En effet, à la question de savoir s’il faut s’attendre à un retour immédiat à l’ancienne constitution, sa réponse a été pour le moins surprenante. Il a indiqué qu’une nouvelle constitution serait soumise au vote du peuple nigérien. Quand il s’agit de donner une date, même approximative, des élections censées redonner le pouvoir aux civils, il répond : « en temps opportun, ça se saura« .

Pire, il me semble que l’agenda de la junte au pouvoir au Niger s’est considérablement étoffé ! Il s’agit désormais de « donner un coup de balai à la corruption, avant de préparer des élections transparentes visant à rétablir la démocratie ».

Bref, tout ceci me fait penser étrangement à un autre balayeur dont le balai s’est cassé en pleine séance de balayage (vous voyez de qui je parle, vous les ivoiriens ?). A mon avis, un régime militaire, même s’il tombe à pic, ne devrait pas durer plus de quelques mois. Surtout que dans le cas du Niger, le problème à l’origine de la légitimation du coup d’Etat semble simple : il s’agit ni plus ni moins d’un changement constitutionnel inique. Alors, le plus simple (et le plus rapide), c’est d’abolir cette constitution, d’organiser le plus vite possible des élections transparentes et de laisser la politique aux politiciens nigériens, qui, eux, sauront mieux balayer tout ce qu’il y a à balayer.

Karl

Bloggeur africain

Publicités
Explore posts in the same categories: Actualités, Afrique, Corruption, Politique, Réflexion, Société

Étiquettes : , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

2 commentaires sur “Niger : de sérieux doutes quant à l’agenda de la junte !”

  1. moshe Says:

    Moi non plus je ne crois pas à la junte nigérienne. Le pouvoir grise; et regarder ‘dans la marmite et y découvrir l’insoupçonnable’, ça donne des envies de ‘pourquoi un militaire rendu à vie civile ne prendrait-t-il pas la tête de l’état’? Ce qui l’en empeche, c’est la constitution? Qu’à cela ne tienne: on la modifie.
    La solution la plus simple c’est de revenir à l’ancienne constitution AVANT LE TRIPATOUILLAGE DE TANDJA, remettre les acteurs politiques de l’époque en selle et ARBITRER, en ‘neutralisant temporairement’ les militaires partisans de Tandja, si ce n’est déjà fait.
    A part cela, la junte cherche à se positionner et capitaliser la sympathie ponctuelle des nigériens.
    ___________moshe____________

  2. strausskan Says:

    cool, je pense que les mentalités des africains sont en pleines transformations. Nous ne voulons pas de presidents dictateurs ou monarques. l’action de la junte negerienne est à saluer car on ne êux pas venir au pouvoir pour faire souffrir un peuple. Alors même si nous savons tous que les coups d’etats sont anti democratiques, nous avons besoin de cela quand même pour mettre de l’ordre . Mais attention l’armée ou la junte qui vient au pouvoir ne doit pas y rester pour confisquer le pouvoir entre ces mains mais reorganiser de nouvelles elections pour permettre au peuple de choisir à nouveau son representant. Leur role est de mettre de l’ordre dans le pays et non de semer la panique.
    J e felicite la junte nigerienne de leaur action et qu’il ne deraye pas de leur chemin en organisant de nouvelle election transparente et democratique


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :