Délestage en Côte d’Ivoire : 2010 comme 1984 !

La Côte d'Ivoire en panne d'électricité

Voilà, ça y est, on y est, c’est le rationnement de l’électricité en Côte d’Ivoire, pourtant pays exportateur d’énergie d’électrique. Ça va donner l’occasion aux plus jeunes de vivre à leur tour ce que leurs aînés ont connu dans les années 1980, au temps du grand Houphouet Boigny où l’on parlait sans cesse de « conjoncture » et de « délestage ».

C’est dire tout de suite qu’en Côte d’Ivoire comme dans beaucoup de pays africains, on ne peut pas mettre tous les problèmes sur le dos d’un seul dirigeant. Parce qu’aucun ne sort vraiment du lot.

Mais, revenant à nos moutons, de quoi s’agit-il ? En fait, cela avait été annoncé depuis au moins deux ans, sinon quatre. En consultant la parution du journal L’Inter du 10 mars 2008, je me suis rendu compte qu’à l’époque déjà, on parlait des capacités de productions qui étaient insuffisantes par rapport à une consommation sans cesse croissante. On disait aussi que « le parc de production de l’électricité de notre pays est vieux, très vieux même, avec une moyenne d’âge de 24 ans et ce, depuis le 1er barrage hydroélectrique d’Ayamé 1 qui a 49 ans d’existence cette année jusqu’à la centrale thermique d’Azito 2 qui a 9 ans ». Et comme l’énergie électrique ne peut pas être stockée, la Compagnie Ivoirienne d’électricité (CIE) est obligée de jongler comme un trapéziste, surtout aux heures de pointe.

Moi je pensais que si pour une fois, on avait anticipé les risques, normalement, quelque chose devrait être fait pour éviter le pire. En effet, la seule solution, c’est d’augmenter les capacités de production à travers un programme ambitieux d’investissements qui, selon le cadre réglementaire du secteur, est du ressort de l’Etat à qui appartient tout le patrimoine.

Mais voilà, j’avais oublié qu’on était en Côte d’Ivoire, et que la sortie de crise (qui piétine toujours) était plus urgente que la sécurité énergétique. C’est comme ça qu’aujourd’hui, on entend le Directeur Général de l’Energie et le Directeur Général de la CIE chanter en chœur : « La fourniture de l’électricité pourrait être perturbée sur l’ensemble du territoire de février à mai 2010… cela a pour cause principale un déficit de production dont l’origine est une avarie survenue sur un groupe important du parc de production du réseau électrique depuis le 22 décembre dernier ».

Le pire, c’est que rien n’est fait pour amortir l’impact de cette situation sur le bien-être des populations. Car, si pour les entreprises, la CIE a promis de les rencontrer, rien n’est fait en direction des ménages. Aucun programme de rationnement pour permettre aux gens de prendre leurs dispositions afin de limiter les dégâts sur les appareils électroménagers. Je suis allé sur le site de la CIE, il n’y a aucune communication sur le sujet. C’est à croire que l’avis de ses clients n’est pas important pour cette entreprise. Ah oui, j’oubliais encore : on est en Côte d’Ivoire et les clients sont des esclaves à qui tout monopole peut dicter sa loi. Où avais-je la tête ! Et même sur le site du Gouvernement, un programme de rationnement est paru le 4 février pour couvrir la période du 2 au 8 février, et ne concerne que les villes de l’intérieur. J’espère que pour les prochaines semaines, on aura des programmes de rationnement plus précis et qui paraissent à temps !

K@rl

Bloggeur africain

Publicités
Explore posts in the same categories: Actualités, Côte d'Ivoire, Economie, J'aime pas !, Société

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

2 commentaires sur “Délestage en Côte d’Ivoire : 2010 comme 1984 !”

  1. Moshe Says:

    K@rl dit: » jongler comme un trapéziste »….Inspiration bien à propos, nous rappelant la forme de la strucutre des pylônes de transport d’électricité.
    Pour le fond, curieusement, on remarque: CAN 1984 +Délestage, avec le lancement de Chantal Taïba (Ayo! Ayo!..). Puis CAN 2010+Délestage. Curieux non?
    Gouverner c’est prévoir: nos gouvernants successifs n’ont rien prévu.
    Même s’il y a un programme de délestage, avec les entreprises disséminées dans toutes les communes, comment s’organiseront-elles pour bien travailler? Casse-tête de programmation, de rotation des agents. Cela risque de générer des conflits de payer des travailleurs qui n’ont pas produit (pas de leur fait, ni de celui de l’employeur) pendant une certaine période.
    Esuite, je pense qu’il faut briser le monopole (je ne dis pas forcément plussieurs opérateurs pour le type d’énergie acutelle) et encadrer/encourager l’utilisation de nouvelles formes d’énergies: en attendant le nucléaire civil à initier par l’Etat, on a à disposition de l’énergie propre: LE SOLEIL.N’importe quel privé peut le faire; les écoles existe aussi pour cela (une existait au Togo)
    Dans un passé récent, toutes les vélléités d’utilisations d’énergie solaire se sont heurtées à une opposition farouche du monopoliseur, soutenu par de vieux textes. Dans les pays occidentaux qui sont nos modèles en la matière, on explore l’énergie solaire, pour les voitures: l’énergie élecrtique… Mais sous nos cieux on défend ‘bec et ongles’ ce que d’autres sont en train d’abandonner, parce que sale.
    Si on n’y prend garde, quand se développera ,une industrie florissante de groupes électrogènes, elle s’opposera plus tard à un retour à la normale; et nous seront noyé sous le ronronnement des groupes électrogènes et l’odeur suffocante du gas-oil.
    On a les moyens de REDUIRE proprement LE DEFICIT en électricité.
    Avis donc à toutes les initiatives et intelligences; vive les panneaux solaires sur nos toits.
    ______________moshe________________

    • kgougouly Says:

      Vraiment, merci Moshe, pour cette contribution qui a le mérite de donner des pistes de solutions. Et dire qu’on se plaint sous nos cieux de la chaleur du soleil, alors que c’est une vraie bénédiction du ciel !!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :